TAC Toulouse Aquario Club  Index du Forum
TAC Toulouse Aquario Club
Forum du T.A.C
 
TAC Toulouse Aquario Club  Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: la chimie de l'eau douce simplifiée ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TAC Toulouse Aquario Club Index du Forum -> L'EAU DOUCE -> Techniques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sentinel31
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2018
Messages: 79
Localisation: Toulouse
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 18 Jan - 02:32 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

 
Je me base sur le plan de ce livre. Très bien écrit, assez simplifié (pour moi qui ai une formation en analyses biologiques et biotechnologies) et je vais donc essayer de mettre des schémas pour vous simplifier tout ça. Bien sur je ne prétend pas être une experte, mais comme j'ai du temps je vais tenter de faire un résumé en schéma de ce qui peut influer sur les paramètres de l'eau dans un aquarium.


Le but n’est pas d’entrer dans une exactitude affolante avec des termes techniques qui nuiraient à la compréhension. Simplifier au maximum la chimie pour comprendre la chimie de l’eau de l’aquarium, les réactions et les liens entre chaque composant de l’aquarium : l’eau, les plantes, les être vivants (poissons, crevettes…) et l’homme qui nourrit… Chaque intervention peut avoir des modifications sur la chimie de l’eau au travers de nombreuses réactions.


Je ferai donc à la suite de ce post des posts successifs. n'hésitez pas à poser des questions si besoin 
_________________
BAC JUWEL VISIO de 260L : guppys, cory, gouramis, néon, nez rouges et crevettes dans un bac planté.
Une colley de 10 ans en bonne santé qui aime les canapés et un homme en bonne santé... :-)


Dernière édition par Sentinel31 le Ven 19 Jan - 21:43 (2018); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Jan - 02:32 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sentinel31
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2018
Messages: 79
Localisation: Toulouse
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 18 Jan - 02:38 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

Les atomes, les molécules et les ions :


Les atomes possèdent des caractéristiques propres. Ils sont symbolisés par des lettres. Un atome est composé d’un noyau avec des protons (chargés positivement) et de neutrons (sans charge) composé de couches successives d’électrons (chargés négativement). La perte ou le gain d’un électron modifie la structure de l’atome pouvant le rendre positif, neutre ou négatif. On dit qu’un atome neutre est un atome stable.




Les plus utilisés en aquariophilie sont :
H : hydrogène (il peut créer 1 liaison)
C : carbone (il peut créer 4 liaisons avec d’autres atomes)
O : oxygène (il peut créer 2 liaisons)
N : azote (il peut créer 3 liaisons)
Cl : Chlore (il peut créer 1 liaisons)
S : soufre (il peut créer 6 liaisons)
Ca : calcium (il peut créer 2 liaisons)
Na : sodium (il peut créer 1 liaisons)
Fe : fer (il peut créer 2 liaisons)
P : phosphore (il peut créer 5 liaisons)
 
Ainsi, on peut voir que la molécule d’eau symbolisée par H2O signifie que l’atome d’oxygène est lié à deux atomes d’hydrogène pour former une molécule stable. 




Sur ce schéma on peut voir que du coup les liaisons formées permettent au deux atomes d'hydrogène d'avoir 2 électrons sur la couche supérieur, donc la première couche est complète et pour l'oxygène de compléter à 8 électrons sa seconde couche. 



Les bactéries responsables de la transformation des nitrites en nitrates font intervenir des molécules d'eau et libère donc des ions hydrogène qui serviront dans l'oxydation d'autre ions (Fer, Calcium...)



Dans cette réaction, ce sont les ions hydrogène qui sont utilisés et donc un atome d'oxygène sera libéré. 

A NOTER : les atomes peuvent avoir autant de couche d'électrons que nécessaire. la première ne contient que 2 électrons les suivantes en ont 8. 


Tous les atomes peuvent donc former autant de liaisons que nécessaire pour compléter la dernière couche d'électrons. Il y a plusieurs façon pour un atome d'être modifié, il peuvent gagner ou perdre un électron, ou le partager. H2O correspond à un partage d'électrons, en revanche si on considère H+ il s'agit d'un ion hydrogène qui a perdu un electron (au profit d'un atome plus fort qui lui a pris son seul électron augmentant alors sont pouvoir de liaison à 2). Si on considère H2 qui est une molécule de di-hydrogène, les deux atomes hydrogène partage de façon équivalente le couple d'électrons.

Il est à noter que les liaisons entre deux atomes sont fragiles et peuvent être rompues, soit par une intervention chimique, soit mécanique ou biologique. 

Vous allez me dire c'est bien mais ça sert à quoi? 

Cette notion sert dans toutes les interactions entre l'eau du bac et les populations de ce dernier (poissons, plantes, air, eau, lumière...). La transformation de l'O2 en CO2 ou l'inverse, la chaîne de l'azote, l'oxydation des métaux.... Il est donc important de connaitre ces bases avant d'attaquer des réactions plus complexes...


Demain, je ferais la suite des notions de base : réactions chimiques partielles et totales, solutions, solubilités, dissolutions et concentrations, oxydation et réduction... toutes ces notions qui permettent de comprendre l'influence des différents facteurs mesurables sur l'ensemble des facteurs (pH, dureté... )
_________________
BAC JUWEL VISIO de 260L : guppys, cory, gouramis, néon, nez rouges et crevettes dans un bac planté.
Une colley de 10 ans en bonne santé qui aime les canapés et un homme en bonne santé... :-)


Dernière édition par Sentinel31 le Jeu 18 Jan - 20:26 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Sentinel31
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2018
Messages: 79
Localisation: Toulouse
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 18 Jan - 20:23 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

Les réactions chimiques et le phénomène d'oxydo-réduction


réaction chimique :
La notion la plus importante pour comprendre la chimie de l’eau, est celle de réaction chimique.
Lorsque deux corps chimiques se rencontre (en milieu artificiel ou naturel) ils peuvent soit ne pas réagir, soit réagir ensemble et donner soit un ou plusieurs produits.



Dans le cas d’une réaction où un produit A + un produit B donne un produit C il peut alors se produire deux cas :
-          La réaction est totale : Tous les produits A et B sont consommés et donne un unique produit C. Ce type de réaction est irréversible, le produit C ne donnera pourra pas redonner les produits A et B.
-          La réaction est partielle : Seul une partie des produits A et B sont consommés en même temps que le produit C est produit. Cette réaction peut être réversible, le produit C peut être retransformé en produit A et B. Ce dernier cas de réaction est le plus fréquent en milieu naturel et il dépend de nombreux paramètres variables : la pression, la température, la présence d’autres produits…
 
Il est donc difficile de savoir quel sens va dominer dans ce type de réaction. Cependant, la nature n’aime pas les excès, du coup les réactions naturelles vont systématiquement dans le sens de la diminution des substances majoritaires.
 
Lorsqu’un produit – le soluté - est dissout dans de l’eau (ou dans un autre liquide voire même un gaz) – le solvant - le mélange homogène obtenu est appelé solution.
Chaque solution peut être analysée en calculant la concentration de la solution, cela signifie de savoir la quantité de soluté et de solvant mélangés.



Cependant, il n’est pas possible de dissoudre plus de soluté que le solvant ne peut en tolérer. Lorsque l’on prend en exemple l’eau et le sel de cuisine, dans un litre d’eau on ne peut dissoudre 1kg de sel, on a alors dépassé la limite de solubilité du sel et l’excédent non dissout reste sous forme de cristaux. De même cette dissolution peut être inversé par chauffage entrainant la réaction inverse. On évapore le solvant et on retrouve le sel en cristaux.



Les sels cristallins ne sont pas les seuls à pouvoir être dissout dans de l’eau, les gaz peuvent aussi se dissoudre dans l’eau, comme l’oxygène, le gaz carbonique…. Pour la dissolution des gaz, la capacité de dissolution des gaz dépend de nombreux paramètres tels que la température, la pression atmosphérique et la composition de l’eau.


La seconde notion est celle de réduction et d’oxydation.
L’oxydation se caractérise par une perte d’électron. Un atome peut soit perdre soit gagner un électron ou le partager.
On peut aussi assimiler par le fait qu’un atome qui s’oxyde qu’il gagne un ou plusieurs atomes d’oxygène. L’ion Fe3+ lorsqu’il s’oxyde donne de la rouille de formule Fe2O3.
NB : les poissons ont besoin d’un milieu oxydant pour vivre, un milieu capable de céder de l’oxygène.
Un produit capable d’en oxyder un autre est appelé oxydant.



A l’inverse, la réduction consiste à perdre un électron ou pour simplifier à libérer un atome d’oxygène.
 Un produit capable de réduire un autre est appelé réducteur. 



_________________
BAC JUWEL VISIO de 260L : guppys, cory, gouramis, néon, nez rouges et crevettes dans un bac planté.
Une colley de 10 ans en bonne santé qui aime les canapés et un homme en bonne santé... :-)
Revenir en haut
Sentinel31
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2018
Messages: 79
Localisation: Toulouse
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 19 Jan - 00:38 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

L’eau et ses caractéristiques particulières
 
L’eau peut se trouver sous différentes formes : liquide (la seule qu’on analysera), vapeur et solide.
La molécule d’eau est composée de deux atomes d’hydrogène et un atome d’oxygène.
 

 L’eau dite pure est composée essentiellement de molécules d’eau mais pas seulement. Cette molécule a la faculté de dissociation qui à partir d’une molécule H2O donne soit :
- un ion H+ (appelé hydronium) et un ion OH- (appelé hydroxyde). Cette dissociation est réversible.
- un atome d’oxygène (O2) et deux atomes d’hydrogènes (H2) qui sont des gaz.

L’eau a aussi un fort pouvoir de dissolution. Elle est capable de dissoudre de nombreuses substances telles que :
- Des sels minéraux. Les ions qui composent ces sels sont dissociés et séparés tout en maintenant l’équilibre électrique.
- Des molécules organiques, solides ou liquides. On appelle organique toutes les substances qui proviennent des organismes vivants.
- Des gaz : oxygène, gaz carbonique…
Les matières dissoutes dans l’eau jouent un rôle important sur les équilibres physico-chimiques et donc sur les êtres dont c’est le milieu de vie (poissons, plantes, invertébrés). Il faut savoir que l’eau pure n’ayant pas les substances nécessaires qui sont indispensables, est impropre à la vie.
 
ACIDITE et BASICITE :
 
La notion d’acidité et de basicité implique la notion que certain produit peut être une base ou un acide.

Un acide (noté AH) est un produit capable en présence d’eau de se dissocier d’un ion hydronium (H+).
La base (notée B) est un produit qui en présence d’un acide (noté AH) peut capter un ion hydronium.



Il existe des bases et des acides forts ainsi que des faibles. La qualification de forts et de faibles correspond à la faculté de pouvoir capter ou libérer en une seul fois les ions hydronium qu’il possède.
HCl donne Cl- et H+ on dit que c’est un acide fort, H2CO3 donne HCO3- + H+ on dit que l’acide carbonique est un acide faible.



L’acide carbonique H2CO3 est donc successivement capable de libérer 2 ions hydronium. Il est donc à la fois acide et basique on parle d’un produit dit « amphotère ».
En aquariophilie, les acides et les bases ne sont que des produits dits « faibles » sauf adjonction de produits dans l’eau du bac.
Les acides présents dans le bac sont généralement :
-  Les acides carboniques
-  Les acides phosphoriques
-  Les acides complexes : humiques, tanniques…
Les bases présents dans le bac sont :
-  Les carbonates
-  Les bicarbonates
-  Et parfois des hydroxydes
 
L’abréviation pH signifie « potentiel hydrogène ». La mesure du pH de l’eau rend compte uniquement de la concentration en H+. Un pH de 7 (dans de l’eau pure) indique un pH neutre, qui contient autant d’ions H+ que d’ions OH-.



Il est important pour les poissons de nos bacs de ne pas subir des variations de pH> 0.2unités / heure.
Cela peut se faire de façon naturelle mais aussi de façon chimique. Pour cela il faut tenir compte d’un paramètre de l’eau important : le pouvoir tampon de l’eau.
Les carbonates et les bicarbonates tendent à augmenter le pH de l’eau alors que les produits tanins et les acides humiques provenant de la décomposition des plantes ont tendances à abaisser le pH.
Les ions bicarbonates ou carbonates ont un effet tampon sur les variations de pH. Les eaux osmosées qui sont quasiment pures et dépourvues de minéraux n’ont pas de pouvoir tampon fort. Elles sont donc fortement sujettes aux variations de pH et très instables.



Les modifications de pH, à la hausse ou à la baisse, doivent être extrêmement prudentes, en effet comme le montre les courbes de variation de pH, l’effet des produits modifiant le pH se fait lentement jusqu’à l’arrivée en fin de zone tampon puis brutalement. Attention donc à ne pas utiliser trop de produit d’un coup…
Plus l’eau est calcaire et plus l’effet tampon est grand. Plus il sera donc difficile de réguler le pH.
Le CO2 dissout peut aussi avoir une influence sur le pH. Il peut réagir avec les éléments présents dans l’eau. Cependant, en cas de fort brassage de l’eau, l’O2 étant plus présent dans l’eau, il aura tendance à « chasser » le CO2 hors du bac. L’inverse est possible dans le cas d’un bac type « hollandais » très planté.
Remarques importantes qui découlent de ces phénomènes :
-  L’ion bicarbonate est une sorte de passage intermédiaire : il permet soit de libérer un H+ soit de le capter, faisant varier le pH.
-  La diffusion de CO2 pour les plantes entraine une consommation de CO2 d’autant plus grande que la concentration en carbonate et bicarbonate est élevée. Il sera « mis en réserve » par les ions présents dans le bac.
-  En l’absence de carbonates et de bicarbonates, la diffusion de CO2 conduit à une chute de pH. Il en est de même pour une eau osmosée qui est instable en pH vu que le CO2 et les carbonates sont retenus par les membranes de filtration.
-  L’eau du robinet fortement oxygénée et brassée voient leur pH augmenter, surtout si elle est un peu calcaire. Le CO2 est « chassé » par l’O2 et donc l’eau est pauvre en ions H+ disponible. Le pH augmente.
_________________
BAC JUWEL VISIO de 260L : guppys, cory, gouramis, néon, nez rouges et crevettes dans un bac planté.
Une colley de 10 ans en bonne santé qui aime les canapés et un homme en bonne santé... :-)
Revenir en haut
Sentinel31
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2018
Messages: 79
Localisation: Toulouse
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 19 Jan - 00:51 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

Voilà pour les bases de la chimie utiles pour la compréhension des différentes réactions qui peuvent intervenir dans un bac d'eau douce. 
Je créerais d'autres post pour détailler les différentes réactions qui peuvent se produire (dissolution des gaz dans l'eau, photosynthèse/respiration, dégradation des produits azotés... )
_________________
BAC JUWEL VISIO de 260L : guppys, cory, gouramis, néon, nez rouges et crevettes dans un bac planté.
Une colley de 10 ans en bonne santé qui aime les canapés et un homme en bonne santé... :-)
Revenir en haut
Carine
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2017
Messages: 107
Localisation: Grenoble (38)
Féminin

MessagePosté le: Ven 19 Jan - 10:46 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

Rho c'est vraiment bien expliqué. Merci beaucoup.
Tu veux bien faire la même chose sur la photosynthèse C3, C4, CAM. J'aimerais trouver une liste des plantes aquatiques mentionnant le cycle utilisé. Autant sur les terrestres on trouve autant sur les aquatiques c'est galère.
Revenir en haut
Sentinel31
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2018
Messages: 79
Localisation: Toulouse
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 19 Jan - 21:23 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

je vais essayer dès que j'ai terminé avec la chimie de l'eau, là je suis sur la dureté de l'eau. 


je vais aussi traiter dans la foulée la dégradation des azotes 


ca va j'ai été pas trop complexe dans les textes?
_________________
BAC JUWEL VISIO de 260L : guppys, cory, gouramis, néon, nez rouges et crevettes dans un bac planté.
Une colley de 10 ans en bonne santé qui aime les canapés et un homme en bonne santé... :-)
Revenir en haut
Peter
Bureau

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2016
Messages: 1 077
Localisation: Frouzins
Masculin

MessagePosté le: Ven 19 Jan - 22:44 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

Très beau travail
Carine a écrit:

Rho c'est vraiment bien expliqué. Merci beaucoup.
Tu veux bien faire la même chose sur la photosynthèse C3, C4, CAM. J'aimerais trouver une liste des plantes aquatiques mentionnant le cycle utilisé. Autant sur les terrestres on trouve autant sur les aquatiques c'est galère.
Tout pareil Mr. Green
_________________
Credo: La bourse ou la vie ?
Revenir en haut
Carine
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2017
Messages: 107
Localisation: Grenoble (38)
Féminin

MessagePosté le: Sam 20 Jan - 23:18 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

C'est très bien vulgarisé et merci pour les autres sujets 


Wink   Peter je vois qu'on a décidément les mêmes centres d'intérêt.
Revenir en haut
Peter
Bureau

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2016
Messages: 1 077
Localisation: Frouzins
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Jan - 00:42 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

Je ne vois pas de quoi tu parles Mr. Green
_________________
Credo: La bourse ou la vie ?
Revenir en haut
Poisson
Adhérent

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2013
Messages: 2 515
Statut Association:  
Localisation: Saint Génies Bellevue
Association/club: TAC
Masculin

MessagePosté le: Dim 4 Fév - 10:28 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

Beau travail.
Mais cela fait une masse de paramètres qui s'interfèrent à retenir qu'il me faudrait de la durée pour l'assimiler et surtout manipuler avec.
Je ne sais pas bien apprécier les actions et interactions des uns vis à vis des autres.


Et puis; je pense qu'il me faudrait, à côté du cours magistral, une autre approche. Une approche plus pratique.


C'est à dire; Un problème? =====> Une solution sous forme de recette.
Un peu comme :
Vous voulez faire des crêpes? ===> Alors voici la recette pour faire 20 crêpes: Il faut tant d’ingrédients, tels outils et appliquer telle méthode. 


Et là; peut-être, en pratiquant plusieurs fois, en me trompant souvent, j'arriverais à enfin comprendre et surtout assimiler le cours magistral.
Car là enfin j'aurais la mesure de l'impact et des effets, selon les proportions, des différents éléments.


Il n'y aurait pas moyen de faire des manipulations simples, non destructrices, un ou plusieurs soirs au TAC?
Ou dans mon sous sol si cela serait délicat au TAC?
_________________
King of "pavés"
Revenir en haut
Sentinel31
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2018
Messages: 79
Localisation: Toulouse
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 4 Fév - 13:54 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

On peut le faire à partir de l'eau osmosee au Tac oui .
J'ai de quoi faire .
Il faut prévoir au moins deux ou trois soirées d'affiliés ou une journée chez toi. ..
_________________
BAC JUWEL VISIO de 260L : guppys, cory, gouramis, néon, nez rouges et crevettes dans un bac planté.
Une colley de 10 ans en bonne santé qui aime les canapés et un homme en bonne santé... :-)
Revenir en haut
Poisson
Adhérent

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2013
Messages: 2 515
Statut Association:  
Localisation: Saint Génies Bellevue
Association/club: TAC
Masculin

MessagePosté le: Dim 4 Fév - 17:42 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

A mon avis il faut commencer à saucissonner l'ensemble du thème en 3 sous thèmes dont les objectifs sont logiques. (3 puisque c'est ton avis) 1)- Donc pour moi le premier consiste à présenter l'ensemble sans rentrer dans les détails.
Puis expliquer pourquoi 3 sous thèmes justifiés par des besoins PRATIQUES dans notre quotidien d'aquariophile.
Le contenu du premier thème doit être léger du fait de la partie commune préalable.


2)- Le thème 2 serait un rappel vite fait du général et de la première partie. Avec développement de cette partie 2. Ce développement peut être plus grand que le 1 et le 3.




3)- Le thème 3 idem au 2 avec développement de la troisième partie. 
Bien entendu il prévoit un résumé du tout et l'évocation d'un autre thème à venir.


Pour moi l'accent doit toujours être porté sur les points pratiques.
La théorie; c'est gentil. Mais ça saoule et surtout cela nuit à l'intérêt général du cours.
L'important n'est pas ce que dit le prof. Mais c'est ce que retiennent les élèves. (Avis personnel)




Que penses-tu de mon approche?
_________________
King of "pavés"
Revenir en haut
Sentinel31
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2018
Messages: 79
Localisation: Toulouse
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 4 Fév - 19:12 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée Répondre en citant

je pensais faire un premier "TP" sur la dureté de l'eau, donc partir d'une eau osmosée et d'obtenir une dureté "classique" et une dureté "plus forte" 


à la suite on peut donc voir comment adapter le pH pour comprendre le phénomène dureté et réglage du pH.


ensuite on pourra essayer de voir avec de la diffusion d'O2 et de CO2 les variations de pH et la modification de la concentration en CO2 en fonction de la diffusion d'O2.


avec 3 duretée on peut alors voir les différents paramètres qui se modifient. la durée étant que les paramètres peuvent mettre entre 2 ou 3 heures à se modifier... 
_________________
BAC JUWEL VISIO de 260L : guppys, cory, gouramis, néon, nez rouges et crevettes dans un bac planté.
Une colley de 10 ans en bonne santé qui aime les canapés et un homme en bonne santé... :-)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:22 (2018)    Sujet du message: la chimie de l'eau douce simplifiée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TAC Toulouse Aquario Club Index du Forum -> L'EAU DOUCE -> Techniques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com